Pascal Goovaerts participe au projet « Mon été haïku » de Jeanne Painchaud et Chloloula

Aussi ludique qu’instructif, Mon été haïku initie les enfants à la lecture et à l’écriture du haïku, ce petit poème d’origine japonaise en trois vers qui capte la poésie d’un instant. Pour ce faire, cet album loge à l’enseigne de l’hybridité. En effet, il héberge en ses pages un récit foisonnant d’informations à propos de ce genre littéraire, une anthologie de haïkus sur le thème de l’été en ville et un court guide pour explorer l’écriture du haïku sur divers supports et les mettre en scène dans l’espace. – Druide

Référence : https://www.editionsdruide.com/livres/mon-ete-haiku

Choisi par Jeanne Painchaud pour agrémenter son récit, ce haïku de Pascal Goovaerts s’ajoute à ceux de nombreux autres poètes québécois, franco-canadiens et japonais :

veillée orageuse –
une fourmi entre au salon
à dos de pivoine

Fait à noter, si ce poème n’a jamais été soumis à aucun concours, il semble pourtant rassembleur puisqu’en 2016, il s’est également retrouvé en tête de chapitre dans Pourchasser le vent, le troisième recueil de haïkus de Jimmy Poirier, publié chez Renée Clairon.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *