VERT

VERT est un recueil de haïkus nouveau genre qui n’a pas la prétention de redéfinir le style mais qui à coup sûr ne laisserai aucun amateur indifférent.

Étrange qu’un si bref poème puisse déclencher tant de passion ! Shiki (1867-1902) – il créa le terme « haïku » – raconte comment il prépare ses examens : « … Aussi commencé-je à calligraphier sur l’abat-jour. Les poèmes se présentent les uns après les autres. En transe, j’oublie l’examen et recouvre l’abat-jour de poèmes. »

Ce diamant venu du Japon, Pascal Goovaerts l’a découvert et en fait une respiration de sa vie. Chaque événement est titré : Autoroute… Bureau… Insomnies… Karine…, présenté : « Pendant que les enfants se baignent, j’écris… », exposé.

Le poète est interpellé par le monde : des pinceaux jetés à la poubelle, une gamine éclaboussant une vieille dame…, mais il n’oublie pas son souci : le poème – saisir le temps au filet des mots. Le livre est soigneusement composé : comme il est écrit dans Possible !

en quelques instants
de Bruxelles à Montréal –
Larousse illustré

trois lignes peuvent relier une vie.

JEAN ANTONINI





PRIX19,95 CAD
DIMENSIONS
11×17 (POCHE)
NOMBRE DE PAGES126 PAGES
ILLUSTRATIONDOMINIC LAMBERT
COUVERTURESOUPLE AVEC RABATS, PELLICULAGE MAT
RELIUREALLEMANDE
DATE DE PUBLICATION24 MARS 2014
ISBN978-2-9814464-0-4

BLEU

Suite de VERT, BLEU est un recueil de haïkus qui une fois encore bouleverse les conventions.

« Lentement, mon VERT talent change de couleur », écrivait-il en postface de son dernier ouvrage : VERT. Si Pascal Goovaerts devait saisir chaque instant pour aller vers le haïku, depuis BLEU, c’est l’instant présent  qui le happe et déclenche le aha moment en lui.

métro Berri –
le temps d’un arrêt
mon cœur repart

Tantôt à l’affût d’une odeur, d’une saveur ou d’une sensation, pour nourrir son carnet avant qu’elle ne se dérobe, désormais le poète habite ce qui l’entoure alors que tous ses sens vont à la rencontre de la moindre expérience qui s’offre à eux.

Ainsi, BLEU nous livre-t-il un plaisir gémellaire où l’infiniment grand, puisé dans le bleu de l’onde, de la pluie, d’un regard, côtoie l’infiniment petit, capté dans le bleu de ces fragments de vie, joyeux, nostalgiques ou coquins, comme autant d’épiphanies qui nous sont révélées avec finesse et acuité dans cet ouvrage :

onze heures onze
elle recule l’horloge
pour refaire son vœu

tant et si bien que nous voudrons, à notre tour, reculer dans le temps pour relire BLEU.

DIANE DESCÔTEAUX





PRIX19,95 CAD
DIMENSIONS
11×17 (POCHE)
NOMBRE DE PAGES128 PAGES
ILLUSTRATIONDOMINIC LAMBERT
COUVERTURESOUPLE AVEC RABATS, PELLICULAGE MAT
RELIUREALLEMANDE
DATE DE PUBLICATION21 juillet 2016
ISBN978-2-9815277-2-1